LE SOUFFLE

Le souffle

 

Exercice N°1 : Le souffle.

"Chante dans la position où tu respires, respire dans la position où tu chantes."

La respiration est un acte automatique, contrôlé par des mécanismes inconscients. Mais lorsque nous chantons, nous devons le contrôler de manière précise.

La respiration doit être diaphragmatique intercostale: on doit respirer assez bas en ouvrant les côtes flottantes, c'est-à-dire placées au-dessous du sternum. On respire la bouche ouverte pour abaisser le larynx naturellement et ouvrir la cavité pharyngée.

La respiration doit être profonde et calme; on ne remplit pas ses poumons au maximum. Lors de l'expiration, il est nécessaire de distribuer le souffle souplement, en laissant les côtes bien ouvertes,afin que les résonateurs restent eux aussi ouvert par synergie.

Pour réussir à trouver ce mouvement, il suffit de souffler en imitant une cocotte minute.

Le Chuuuu... prolongé, vous aidera à sentir l'ouverture des basses côtes et le travail naturel du diaphragme, sans chercher à vouloir figer le thorax.

C'est ce qu'on appelle le souffle Thoraco-abdominal. Dans le souffle thoraco-abdominal, le diaphragme refoule les viscères à l'inspiration ( le ventre sort un peu) et élargit transversalement le thorax.

Il existe une élévation modérée du sternum. Le thorax s'élargit dans les trois dimensions. Au début de l'expiration, les muscles intercostaux externes inspiratoires retiennent la cage thoracique en s'opposant à son effondrement spontané du fait de son élasticité.

Le diaphragme joue alors son rôle expiratoire fondamental par sa fonction de muscle antagoniste: il contrôle le débit et la pression, il s'oppose à l'action des abdominaux ( petit oblique, traverse et grand oblique) qui, eux, d'une part compriment les viscères et cherchent à expulser l'air pulmonaire et d'autre part abaissent latéralement les côtes en raison de leurs insertions supérieures.

En d'autres termes, dans le chant cultivé, les aspects thoracique diaphragmatique et abdominal de la respiration doivent être coordonnés sans qu'aucune des ces trois fonctions ne soit exagérée.

En simplifiant:

1. Je respire par la bouche en sentant mes basses côtes s'ouvrir.

2. Je souffle en maintenant sans forcer, mon thorax en position haute. Le sternum ne s'affaisse jamais. Le mouvement doit se faire naturellement.

3. Je me détends.

Logo Editions D.png
LOGO OD EPS.jpg
fond site web le geste vocal blanc.jpg

Cécile Deladoeuille

Professeur de chant et Chef de choeur

La pratique du Chant et la technique vocale

© www.legestevocal.fr est la propriété des Editions D                                                                                         web designer OD TECHNICAL DESIGN